Edition

Frédéric Lenoir – Lettre ouverte aux animaux (et à ceux qui les aiment)

22 mai 2017

Bonjour tout le monde!

Il y a quelques semaines, j’ai vécu une aventure complètement dingue. Le genre d’histoire dont on rêve parfois, ou bien que l’on lit dans les livres. Enfin bref, le genre d’histoire que l’on n’imagine jamais qu’elle puisse nous arriver.

Et bien, cela m’est arrivé.  Grâce à ma petite sœur Léa que je remercie du fond du cœur  (car tout cela ne serai jamais, jamais, jamais arrivé sans elle) peut-être aussi grâce à un coup de pouce de l’univers et aussi grâce à un énorme plongeon personnel dans le vide intersidéral de la confiance en soi #jesaispassijevaisyarrivermaisjyvaisquandmeme…! Léa a cette qualité extraordinaire d’oser aller vers les autres, de tenter l’impossible et de toujours se demander si ce qu’elle vit pourrait apporter des ondes positives à ceux qui l’entourent.

Donc s’il vous plaît, BIG-UP pour Léa

https://www.instagram.com/leananas27/

 

 

 

Mais vous vous dites là, mais que s’est-il passé, bondiou d’bondiou…!! Et bien il y a quelques semaines, Frédéric Lenoir, l’auteur que j’ai découvert grâce à Léa (qui m’avait offert l’Âme du monde à Noël) m’a proposé d’illustrer son prochain livre qui allait parler des…. ANIMAUX! (et bah oui on ne se refait pas…!).

Ce livre s’intitule « Lettre ouverte aux animaux (et à ceux qui les aiment). Il se trouvera en librairie le 23 mai 2017.

Cette expérience fut très intense, je n’avais jamais dessiné autant, autant d’heures d’affilées. Il fallait que j’aille vite, je n’avais pas le choix (les délais étaient serrés). Donc, je n’avais pas le temps de me poser de questions, d’avoir des doutes, il fallait juste y aller et se faire confiance. Et BIM ça a marché! Et j’ai vécu des sensations géniales, de la nervosité,  et des bouffées de joies extraordinaires. (qui sont à l’origine de bien des danses de la joie…)

Le livre comprends la couverture, et 10 illustrations intérieures. Tout cela a été réalisé à la main. Les techniques que j’ai utilisées sont : crayon et mine de plomb.

Encore merci, à Léa, à Frédéric Lenoir de m’avoir fait confiance ainsi qu’à Madame de Closets et Madame Lambron des Editions Fayard de m’avoir montré tant de bienveillance.

Pour ma mamie chérie

 

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply michel Davinroy 5 octobre 2017 at 20 h 58 min

    superbe Marion , je découvre votre talent et en effet quelle chance ! mais la chance n’ existe que lorsqu’ on est attentif et qu’ on sait la saisir , bravo , impatient de découvrir le livre que j’ irai chercher demain .
    à bientôt
    michel

    • Reply Marion Parsy 6 octobre 2017 at 13 h 46 min

      Merci beaucoup Michel ! C’est vrai que cela représentait un challenge mais quel bonheur de l’avoir vécu et réussi ! A bientôt également.

    Leave a Reply

    Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.